Text and Drive



À Toronto, un panneau publicitaire en a choqué plus d’un en bord de route. Signé Wathan Funeral Home, ce billboard incitait à envoyer des messages au volant, prenant le contre-pied des traditionnelles campagnes « Don’t text and drive ». L’annonceur responsable de cet affichage ? Wathan Funeral Home, une société de pompes funèbres inconnue au bataillon, dont on peut trouver le site web via une recherche Google. La société se justifie de façon intelligente en nous indiquant qu’envoyer des messages au volant tue tout autant que boire ou rouler vite.
Les instigateurs de la campagne sont en réalité les agences canadiennes john st. et Cieslok Media, qui entre autopromo et bonne action font ici coup double en détournant le message « Don’t text and drive », aussi nécessaire que vu et revu.
Texte et source : Léa  lareclame

Douglas B

Instagram